Astuces et stratégies pour réussir son site de e-commerce

23 mai 2012 Commerce électronique by François Gaumond - Umen

L’e-commerce est en plein développement partout autour du monde, mais déployer une boutique en ligne entraine un certain nombre de questions stratégiques pour les entreprises.

La vente en ligne nécessite notamment des connaissances et des compétences dans des domaines divers tels que la gestion de projet, la logistique, le référencement, l’e-marketing, et autres.

Le succès de certains commerçants en ligne inspire de nombreux entrepreneurs. Parmi tous ceux qui se lancent dans la vente en ligne, seuls quelques-uns gagneront ce pari risqué. Plusieurs raisons à cette réussite : avoir la bonne offre au bon moment, au bon prix et destinée au bon public.

Se lancer dans l’aventure de l’e-Commerce ne doit pas être pris à la légère. En effet ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de boutique physique, que les investissements sont moins lourds, qu’il y a moins d’employés à gérer… qu’il faut penser que c’est simple.

Quelques règles afin de réussir son site de vente en ligne pour ne pas rater la coche !

Tout commence par la conception : mettre en place un site qui trouve et fidélise une clientèle ne relève pas uniquement d’une approche technique, mais d’une approche marketing globale, intégrant les spécificités du marché ainsi que celles d’internet aboutissant à l’établissement d’un plan d’affaire bien opérationnel.

Détermination des objectifs à atteindre

Définir vos objectifs vous permettra de déterminer le budget que vous allouerez à la conception du site. Si créer une boutique en ligne ne demande pas toujours un investissement de départ important, l’enveloppe peut s’alourdir en fonction de la personnalisation du site et des fonctionnalités que vous choisirez d’y inclure. Il s’agit de bien définir sa cible, car du profil de vos clients, dépendront le design, l’ergonomie et le contenu de votre site. Quels sont vos objectifs à court, moyen et long termes (Chiffre d’affaire, marge moyenne, etc.)? Souhaitez-vous vendre uniquement sur le marché national, ou bien avez-vous des ambitions à l’étranger? Il faut toujours se poser les bonnes questions. Et pour y répondre, il faut d’abord cerner les besoins des clients et savoir comment s’y prendre. Définir les actions à réaliser ainsi les parcours-types (conversion) à atteindre.

Le mieux serait de fixer des objectifs raisonnables, avec des paliers facilement atteignables. Mieux vaut, en effet, démarrer modestement, plutôt que de fixer d’emblée la barre à un niveau élevé, au risque de devoir réviser ses objectifs à la baisse.

Analyser les sites concurrents et apprendre des grands sites de e-commerce

L’étude de l’offre concurrentielle est une étape essentielle. Design, ergonomie, choix de produits… Analysez leurs forces et faiblesses. Une simple recherche par mots-clés vous permettra de repérer les sites marchands les plus actifs en termes de communication en ligne, c’est-à-dire ceux qui investissent massivement dans les liens sponsorisés et la publicité en ligne.

Les grands noms du commerce en ligne permettent à ceux qui se lancent d’apprendre les bonnes pratiques de la vente sur Internet. Ils consacrent d’importants budgets dans une recherche permanente d’amélioration de leur site.

Etudier leurs évolutions, constater l’attention qu’ils portent à leurs visiteurs, noter leurs astuces comme les boutons de partage sur les réseaux sociaux et le positionnement des différents boutons de mise au panier, par exemple. Autant de repères qui permettent de progresser dans la compréhension du e-commerce.

Soigner l’ergonomie et privilégier la clarté au design

Ne privilégiez jamais la forme au détriment du fond. Si des technologies, comme les animations Flash, permettent de créer des sites qui flattent l’œil, elles peuvent aussi nuire à sa fréquentation. N’oubliez pas que tous les internautes ne possèdent pas un ordinateur de dernière génération ou le dernier navigateur capable d’ouvrir des pages web lourdes et longues à charger. C’est pour cette raison qu’une boutique en ligne doit être efficace avant d’être belle. Les visiteurs viennent pour acheter un produit ou se faire une idée de l’offre présentée sur le site. Dans un cas comme dans l’autre, il est impératif qu’ils soient à l’aise dans leur navigation, que les produits et leurs descriptifs soient bien visibles et identifiables.

A bannir: «Les sites sapins de Noël, avec une multitude de liens qui clignotent partout », ne tenter pas de trop distraire l’utilisateur dans son parcours du site, mais tenter plutôt de l’orienter vers les tâches que vous souhaitez qu’il accomplisse, dont l’achat évidemment.

Faire connaitre et référencer sa boutique en ligne

Le choix du nom de domaine et du nom du site est bien entendu incontournable: il doit être mémorisable, évoquer la marque et si possible contenir les mots clés des produits vendus pour améliorer le référencement naturel. Ce second cas sera à privilégier si vous n’avez pas déjà une marque forte que les gens auront tendances à chercher. Il est également conseillé de préparer l’arrivé de son site e-commerce en créant tout d’abord un blogue thématique afin d’une part de faire du référencement naturel, et d’autre part de recruter ses premiers prospects. Le choix entre le référencement payant et naturel reste une décision adéquate à prendre. Certes le payant à travers l’achat de mots clés reste plus efficace, rentable et certain.

Un autre moyen par lequel les visiteurs arrivent sur votre site e-commerce est un lien qu’ils ont trouvé sur un autre site. Les liens vers votre site Internet sont un autre facteur important de la stratégie en ligne. Les liens augmentent votre nombre de visiteurs qui, souvent, deviennent eux-mêmes des clients. La pertinence est un élément clé. Les liens vers votre page d’accueil doivent se trouver sur des sites avec des domaines étroitement liés à votre activité.

Accueillir et respecter ses visiteurs

Deux erreurs reviennent souvent dans la gestion de la relation avec les internautes :

  • Obliger les utilisateurs à se créer un compte pour effectuer une transaction, peut diminuer le nombre de client qui vont aller jusqu’au bout. Vous pouvez entre autre utiliser des mécanismes de création de comptes simplifiés ou encore utiliser les réseaux sociaux pour accélérer ce processus.
  • Ne pas présenter assez d’informations aux potentiels acheteurs. Seuls face à leur écran, sans vendeur pour les guider, ils ont besoin de trouver des renseignements suffisants sur les produits. Sans quoi, ils partiront sans rien acheter.

L’e-commerce est avant tout de la vente à distance. L’acte d’achat est donc, par essence, anxiogène, puisque l’internaute paie pour un produit ou un service dont il ne pourra jouir que quelques jours plus tard. C’est pour cette raison qu’il faut le rassurer. L’une des règles d’or consiste à se montrer transparent sur son entreprise et les conditions et politiques d’achats. N’hésitez pas à donner plus d’informations que nécessaire: raison sociale, effectif, historique, témoignages clients. D’autant plus, le maximum d’informations sur le produit même : matière, texture, praticité, style, etc., sont très pratiques.

L’image que renvoie votre site est le facteur clé : votre site e-Commerce doit refléter la façon dont vous voulez que les clients perçoivent votre entreprise .Le site doit avoir un aspect professionnel et proposer une navigation facile.

Comment réussir en e-commerce ?

Sans vouloir être simpliste, il faut avoir une bonne stratégie, des objectifs clairs et réalistes, ainsi qu’un plan pour les atteindre. L’objectif final du commerce en ligne est avant tout de vendre, que ce soit un produit ou un service, toutefois, documenter et chiffrer vos objectifs pour valider leurs atteintes. Assurez-vous lorsque vous développer votre plan que vous avez les outils pour mesurer les actions que vous prenez et qu’elles vous amènent vers l’atteinte de vos objectifs. N’hésitez pas à consulter des spécialistes qui pourront vous accompagner dans le processus, cela pourra sûrement vous permettre de sauver du temps et d’éviter certaines erreurs.

Comment vendre davantage ?

Vous avez besoin de faire entrer des gens dans votre magasin mais surtout de faire en sorte qu’ils n’en ressortent pas les bras vides. Pour faire augmenter le nombre de visiteurs sur votre site, vous pouvez créer des campagnes de publicité, par exemple avec Adwords. Toutefois assurez-vous qu’elles sont bien ciblées afin d’attirer les bons clients et qu’ils ont un intérêt pour vos produits. Pour la conversion, assurez-vous d’une part qu’ils arrivent sur une page pertinente si vous faite une annonce lié avec des mots-clés d’un moteur de recherche. Afin d’augmenter vos conversions n’hésitez pas à faire des tests de type A/B afin de disposer les éléments différemment dans la page et tester quelle version est préféré par vos consommateur.

Conclusion

Le commerce électronique est une opération qui devrait être prise avec le même sérieux que l’ouverture d’une boutique physique. Vous devez avoir une stratégie, des objectifs et un plan. Bien qu’il n’ait pas été question de la question logistique dans cet article ne négligez pas cette portion importante. Une fois les commandes passées assurez-vous d’être en mesure des livrer si vous voulez que vos clients reviennent pour commander à nouveau et qu’ils vous recommandent à leurs proches. Cet article se veut un bref survol du commerce électronique, mais qui souhaite donner des pistes à ses lecteurs.

Au plaisir !