Lancez-vous dans les ventes directes et dynamisez votre entreprise

12 octobre 2016 Conseils en affaires by Réseau Entreprises Canada

black-and-white-businessman-man-suitLa vente directe a évolué au fil du temps, passant du vendeur porte-à-porte traditionnel à la commercialisation à paliers multiples, aux ventes en ligne. La commercialisation de produits et de services directement auprès du consommateur exige davantage d’efforts et des dépenses de fonctionnement plus élevées que d’autres méthodes de vente; par contre, elle peut aussi augmenter la demande des clients et les marges bénéficiaires, ce qui vous permet d’acquérir une plus grande part de marché et de développer votre entreprise.

Avant d’envisager d’ajouter la vente directe à votre modèle d’affaires, vous voudrez peut-être vous assurer que votre entreprise a la capacité de faire face à la poussée de croissance. Avez-vous les ressources pour remplir les commandes et maintenir la qualité sans augmenter le temps de traitement et le coût de manière significative? Comme pour toute chose, vous devez avoir un plan solide.

Voici quelques raisons d’envisager la vente directe :

  • Éduquer les acheteurs potentiels en partageant des messages clés et des connaissances sur les produits dans le cadre de démonstrations personnelles plutôt que du marketing périphérique coûteux.
  • Établir une relation plus solide avec les clients tout en mettant à l’essai de nouveaux produits, des campagnes et des représentants commerciaux dans un environnement contrôlé.
  • Permettre à votre marque de se distinguer sur le marché. La concurrence est vive; si vous êtes déjà dans le secteur du commerce de détail, vous voudrez peut-être essayer un canal de vente supplémentaire.

Même dans le meilleur des cas, vous rencontrerez certaines difficultés, comme l’effort requis pour recruter des représentants commerciaux et les dépenses associées (salaires, avantages sociaux et formation) ou pour développer et tenir à jour un site Web de commerce électronique. Si la vente directe que vous faites nécessite des démonstrations personnelles, vous pourriez être limité quant au nombre de personnes que vous serez en mesure de joindre directement.

Si vous vendez déjà dans des commerces de détail et décidez d’ajouter des ventes directes, vous ferez concurrence à ces commerces. Vous pouvez réduire le risque de les perdre comme vendeurs en ajustant vos prix (afin que les clients payent le même prix, peu importe auprès de qui ils font l’achat), ou en offrant d’aider à promouvoir les détaillants. Par exemple, si vous vendez des produits en ligne, vous pourriez inclure des références vers les magasins physiques, et encourager les consommateurs à « aller voir ces produits dans une boutique locale ».

Les besoins de votre entreprise évolueront avec le temps, tout comme les méthodes que vous utilisez pour attirer et conserver des clients. Si la vente directe aide à maintenir vos recettes de ventes à un niveau élevé, vous saurez que vous avez une bonne stratégie en place.

Article publié initialement sur le blogue du Réseau Entreprises Canada