Entreprises et réseaux sociaux au Québec: encore des freins importants!

31 août 2017 Experts by Francis Bélime - Akova

WBWKY1FQ2I

Voici maintenant une bonne dizaine d’années que les réseaux sociaux ont fait leur apparition dans les entreprises québécoises. Pourtant, si les adultes québécois sont très actifs sur les réseaux sociaux, les entreprises accusent encore un certain retard.

Quels sont les principaux freins à l’adoption de ces nouvelles façons de promouvoir un produit, une marque ou un service ?

Un article de notre expert associé en marketing web : Francis Bélime.

Adeptes des réseaux sociaux les adultes québécois ?

Il suffit de quelques chiffres pour comprendre combien les réseaux sociaux font désormais partie intégrante du quotidien des adultes québécois.

Selon le CEFRIO, organisme québécois qui réalise chaque année une étude sur les tendances de l’internet au Québec, les adultes québécois ont définitivement pris le virage du numérique. Trois chiffres suffisent pour en témoigner :

  • 2 adultes sur 3 utilisent au moins un réseau social (Facebook en tête)
  • 6 sur 10 possèdent un téléphone intelligent
  • 1 sur 2 se connecte au moins une fois par jour sur Facebook

Que signifient ces chiffres pour une entreprise présente sur les réseaux sociaux ?

  • Qu’elle est en mesure de rejoindre facilement une grande partie de ses clientèles cibles
  • Qu’elle peut le faire à tout moment de la journée (et particulièrement en tenant compte de leurs usages)
  • Que Facebook est quasiment incontournable lorsqu’il s’agit de choisir les outils à privilégier

Mais qu’est-ce qui freine encore les entreprises québécoises ?

Il serait faux de dire que les entreprises ne font pas d’efforts pour être sur les réseaux sociaux. Mais mon constat est qu’une majorité d’entre elles est restée à l’étape d’avoir une présence. Ce qu’on appelle la présence web.

Pourtant, le succès du marketing digital réside avant tout dans une bonne stratégie et une activité régulière qui permettent de tirer profit des larges potentialités offertes par ces outils numériques. Et en la matière, il y en encore beaucoup de chemin à faire pour que les entreprises passent de la présence à la performance. Des freins subsistent et il s’agit de les débloquer.

Les principaux freins que je rencontre régulièrement dans les entreprises, petites ou grandes, sont assez nombreux. Les plus fréquents sont les suivants :

  •  La réticence du dirigeant (ou propriétaire) : elle s’explique bien souvent par leur âge. Ils sont majoritairement de la génération des baby-boomers et du début de la génération X. L’internet est arrivé tard dans leur parcours professionnel et ils ne mesurent pas toujours combien les modèles d’affaires et les modes de communication ont changé. La peur du changement et le sentiment de ne pas être en situation de maitrise deviennent des obstacles importants lorsqu’il s’agit d’aborder de nouvelles façons de faire.
  • Nos clients ne sont pas présents sur les réseaux sociaux. Eh oui, les croyances ont la vie dure. Si deux tiers des adultes québécois sont sur les réseaux sociaux comment peut-on encore faire de telles affirmations.  Pourtant, un certain nombre d’entreprises, surtout celles qui travaillent en «B to B», campent sur cette perception aujourd’hui erronée.
  •  Le marketing web est un truc de jeunes !  On oublie trop souvent que derrière des mots un peu savants comme le Inbound marketing se cache avant tout l’art de bien communiquer. En la matière, les gens d’expérience n’ont rien à envier aux plus jeunes. Il faut forcément passer par une période d’adaptation à ces nouveaux outils. Le reste est une histoire de message et d’adaptation à la cible visée.

Vous avez constaté ces freins dans votre entreprise ? Le sujet vous interpelle et vous souhaitez approfondir la question voire trouver des pistes de solutions ? Venez assister à la conférence que je donnerai chez Ressources Entreprises (ou en ligne sous forme d’un webinaire), elle vous donnera des clés pour vous comparer aux autres entreprises et surtout des idées pour agir en utilisant au mieux les larges potentialités des réseaux sociaux : Inscriptions en ligne

Francis Bélime | Akova inc. | Conseiller en stratégies d’affaires