Le financement d’entreprise au service de la récupération de vêtements

Chez Synergie Matanie, le bras en économie circulaire de la SADC de la région de Matane, les projets d’affaires ne manquent pas. Mais le financement d’entreprise et le temps des entrepreneurs demeurent toujours les plus grands défis. C’est ici que Ressources Entreprises entre en jeu.




L’histoire commence lorsque la Co.Mode Verte, une ressourcerie de Matane, ferme ses portes en 2018. C’était un dépôt de vêtement très populaire où les friperies de la région allaient écouler leurs surplus. Du jour au lendemain, les friperies n’avaient plus de preneurs.


Synergie Matanie en collaboration avec la MRC de La Matanie a donc eu l’idée de créer un dépôt de textile pour amasser les surplus de vêtements en bon état afin d’éviter qu’ils se retrouvent au site d’enfouissement. Rapidement, une entreprise commence à acheter les surplus.


Mais il restait un problème : quoi faire avec les 39 000 kilogrammes de vêtements en mauvais état que l’on reçoit chaque année? La solution est venue de Thérèse Sagna, coordonnatrice au Regroupement des Femmes de la région de Matane. Madame Sagna a approché Synergie Matanie afin de créer Les couturières volantes. Son idée? Réparer et détacher le textile et lorsqu’il est trop endommagé, en faire autre chose comme des matelas à chien ou des serviettes de table.


L’objectif de Madame Sagna est de se rendre dans les différentes municipalités de la région pour réparer les vêtements. Elle organisera aussi des ateliers de création afin de transformer les tissus et de transmettre le savoir aux prochaines générations ainsi qu’aux nouveaux arrivants.


Pour concrétiser ce projet alliant économie circulaire, transfert de connaissances et accueil des nouveaux arrivants, Synergie Matanie avait besoin de trouver du financement. L’organisme s’est donc tourné vers Ressources Entreprises.

« Ressources Entreprises nous a donné plusieurs options de sources de financement d’entreprise. La méthodologie était très efficace et le document très complet.On voyait rapidement le nom du programme de financement, à quoi il servait et nous avions même un lien vers le formulaire à remplir. Avoir accès à toute cette information nous a permis d’optimiser le temps des conseillers et des entrepreneurs » .

Explique Luc Massicotte, directeur de projets en économie circulaire pour la SADC de la région de Matane.


Savoir que des vêtements auront une deuxième vie grâce au coup de pouce en financement d’entreprise que nous avons donné aux Couturières volantes est une source de fierté pour toute l’équipe de Ressources Entreprises.


Et si maintenant on propulsait votre projet?